Octobre : un thriller danois tortueux et captivant

Disponible depuis le 29 septembre sur Netflix, la série danoise « Octobre » nous entraîne dans une chasse au tueur en série captivante.

L’objet paraît banal, enfantin, et innocent. Une simple petite poupée faite de marrons et de brindilles. Mais elle prend un aspect bien plus inquiétant lorsqu’elle est découverte près d’un cadavre de femme mutilée. Ainsi commence le nouveau thriller de Søren Sveistrup, le créateur de la série « The Killing« . Quelques jours plus tard, un autre corps de femme est retrouvé dans les mêmes conditions. Et le mystère de ces petites poupées s’épaissit lorsque les empreintes d’une petite fille disparue un an auparavant sont retrouvées sur les marrons. L’enfant, fille d’une ministre danoise, a été enlevée et démembrée, selon les dires de l’auteur qui a avoué les faits. Mais son corps n’a jamais été retrouvé. Est-il possible alors que la petite fille soit encore en vie ? Et quel est le lien entre elle et les cadavres de femmes retrouvés ?

C’est tout l’objet de l’enquête tortueuse que l’inspectrice Naia Thulin et son collègue Mark Hess vont devoir élucider. Un jeu de piste fascinant d’un bout à l’autre des six épisodes qui composent cette première saison. Le récit est habile, tortueux, riche en fausses pistes et rebondissements. L’ambiance automnale sied à merveille au scénario adapté du propre roman de Sveistrup. Côté casting, les abonnés Netflix retrouveront avec plaisir Danica Curcic (Equinox) et Mikkel Boe Følsgaard (The Rain), dans le rôle des deux inspecteurs. On ne peut donc que recommander cette série aux amateurs de thrillers scandinaves frissonnants.

« Octobre« , saison 1 de 6 épisodes, disponible sur Netflix.

Credit photos (c) Netflix.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Résoudre : *
11 − 2 =