Misha and the Wolves : documentaire fascinant sur une histoire trop belle pour être vraie

Netflix a ajouté à son catalogue le documentaire « Misha and the Wolves » qui revient sur l’incroyable histoire inventée par une prétendue survivante de l’holocauste.

Les amateurs de Seconde guerre mondiale connaissent probablement déjà cette histoire. Tout comme les cinéphiles ayant vu le film de 2007, « Survivre avec les loups« . Tout commence à la fin des années 90 aux Etats-Unis, où vit Misha Defonseca. Survivante de l’holocauste, elle décide de raconter pour la première fois son incroyable histoire. Âgée de sept ans durant la guerre, cette petite belge voit ses parents déportés en Allemagne. Placée dans une famille d’accueil, celle qui ne se souvient même pas de son véritable nom de famille, s’appelera désormais Misha De Wael.

D’une histoire à peine croyable…

Déterminée à retrouver ses parents en Allemagne, la jeune fille quitte alors la Belgique, en direction de l’Est. A l’aide d’une boussole, l’enfant traverse le pays par les forêts pour échapper aux nazis. L’histoire, déjà incroyable à ce stade, prend alors une autre dimension. Misha raconte sa rencontre avec une meute de loups qui va la nourrir et protéger tout au long de son périple…

A l’écoute de ce récit, une éditrice américaine, Jane Daniel, finit par convaincre Misha de publier ses mémoires. Les droits sont vendus dans le monde entier, et Disney souhaite même les acquérir en vue d’un prochain film. De conférences en plateaux de télévision, l’histoire de Misha Defonseca fascine. Mais contre toute attente, elle refuse soudainement de participer à l’émission d’Oprah Winfrey, pourtant gage de ventes records à venir en librairie. L’incompréhension de l’éditrice se transforme en cauchemar, lorsque Misha décide de l’attaquer en justice.

Persuadée d’avoir été exploitée pour raisons financières, Misha gagne son procès contre son éditrice, et Jane Daniel est condamnée à lui verser la somme astronomique de 22.5 millions de dollars. Abattue, l’éditrice va alors se transformer en détective, et un petit document va tout changer.

…À une véritable enquête de détective.

En épluchant méticuleusement toutes les pièces du dossier pour tenter de faire annuler le verdict, Jane Daniel tombe sur un document bancaire rédigé de la main de Misha. Celle qui depuis le début affirme ne pas connaître son véritable nom de famille, y a inscrit sa date de naissance, et l’identité de ses deux parents. Alors si Misha a menti sur cela, sur quoi d’autre a-t-elle pu le faire ?

Commence alors une longue investigation de la part d’une généalogiste belge, elle-même survivante de l’holocauste. Nous n’en dévoilerons rien ici, mais l’incroyable histoire de cette petite fille ayant survécu durant la guerre grâce à des loups va s’avérer être une incroyable supercherie.

Le documentaire écrit et réalisé par Sam Hobkinson est construit tel un thriller, où le puzzle se construit petit à petit. D’images d’archives en interviews des différents acteurs de l’histoire, « Misha and the Wolves » se révèle captivant de bout en bout.

« Misha and the Wolves« , documentaire de 90 minutes, disponible sur Netflix.

Credit photos (c) Netflix.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Résoudre : *
30 − 5 =