Ant-Man et la Guêpe : une suite réussie, toujours aussi fun !

Trois ans après un premier volet très réussi, Ant-Man nous revient pour la suite des aventures de l’homme fourmi. Et puisque l’on ne change pas une équipe qui gagne, c’est toujours le réalisateur Peyton Reed qui est aux commandes de Ant-Man et la Guêpe. Les recettes qui ont fait de Ant-Man un succès restent les mêmes, et par conséquent cette suite s’avère être une belle réussite.

Ant-Man
Ant-Man et la Guêpe, en salles le 18 juillet.

L’histoire est la continuité du film de 2015. Le final de celui-ci laissait entendre que Janet Van Dyne (interprétée par Michelle Pfeiffer) pouvait être vivante, et c’est bien ce qui va occuper nos héros dans ce deuxième volet. Henry Pym (Michael Douglas) et sa fille Hope (Evangeline Lilly) ont conçu un laboratoire susceptible de les aider à retrouver la disparue. Evidemment, qui dit super-héros dit forcément méchants. Et ceux de Ant-Man et la Guêpe sont particulièrement réussis, à commencer par l’énigmatique fantôme (Hannah John-Kamen) qui pourraient bien trouver sa place dans la suite du MCU. L’excellent Walton Goggins est lui aussi à ranger dans le camp des méchants, et trouve ici un rôle avec une épaisseur qui lui faisait cruellement défaut dans le rôle du vilain de Tomb Raider. Et bien sûr, il y a la Guêpe (Evangeline Lilly) dont la costume et les pouvoirs n’ont rien à envier à ceux de Ant-Man. Parlant de celui-ci, Paul Rudd est toujours aussi à l’aise dans le rôle du super-héros-malgré lui, et qui ne comprend rien à rien dès que l’on parle physique quantique. Le côté comique du personnage qui a fait tout le charme du premier film continue d’opérer à merveille, en restant sobre et tout en nuances (contrairement par exemple à Deadpool 2 qui, selon nous, tirait un peu trop sur la ficelle du film précédent). Avec un costume défaillant qui ne cesse de changer de taille, l’homme fourmi s’en sort à merveille. Et tout ce petit monde nous offre des séquences d’action très réussies, certaines à couper le souffle, on pense notamment à la course poursuite dans les rues de San Francisco.
En résumé, Ant-Man et la Guêpe est une copie conforme du premier film, où action et comédie continuent d’être savamment dosées. S’il y avait une seule chose à regretter, c’est peut-être la présence trop discrète de Michelle Pfeiffer à l’écran, que l’on aurait aimé voir un peu plus. Pour le reste, Ant-Man et la Guêpe reste un blockbuster frais et rafraîchissant, c’est à dire parfait pour cet été !
Enfin, si vous vous demandiez si Ant-Man et la Guêpe allait nous apprendre quelque chose sur les futurs Avengers, sachez que non ! Pour cela, il suffira donc de patienter.

Ant-Man et la Guêpe est dans les salles françaises depuis le 18 juillet.

 

Credit photos (c) Marcel Studios.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Résoudre : *
3 + 16 =