Everything Sucks! sur Netflix : Back to the 90’s !

Décidement Netflix aime les ados et aime surtout les mettre au coeur de ses séries originales. Après les succès planétaires de Stranger Things, Dark, ou encore l’excellent The End Of the Fucking World, c’est au tour de EVERYTHING SUCKS! de débarquer sur la platforme de streaming. En ligne depuis vendredi dernier, EVERYTHING SUCKS! se compose de 10 épisodes au format court (22 minutes), et nous ramène cette fois-ci, non pas dans les années 80, mais dans la décennie suivante, les nineties…

On débarque donc à Boring (ça ne s’invente pas !) dans l’Oregon pour y découvrir trois copains qui font leur entrée au lycée et s’inscrivent au club vidéo, un poil ringard comparé au club de théâtre par exemple. Nos trois compères sont du genre plutôt losers, et l’un d’entre eux, Luke (Jahi Winston), tombe instantanément sous le charme de Kate (Peyton Kennedy), la jolie fille du club, plutôt timide et introvertie. Elle est aussi la fille du proviseur. L’histoire se focalisera donc sur cette relation, ou tentative de relation, car tout ce petit monde est encore bien novice en la matière.

Contrairement à ce que la bande annonce pouvait laisser présager, il ne s’agit pas précisément d’une série ados, avec leur quotidien plus ou moins mouvementé au lycée. Ce dernier est quasiment absent de la série. Non, la série focalise sur les personnages, leurs aspirations, et les embarque dans une aventure (que l’on gardera pour nous pour ne pas vous sploiler), où chacun retrouvera les clichés de l’adolescence, où les premiers amours sont toujours un peu compliqués, surtout quand on ne sait pas vraiment de quel côté penche sa sexualité. Et évidemment, qui dit enfants, dit parents ! Les adultes ne sont pas en reste dans la série, on suit avec un certain amusement le père de Kate et la mère de Luke, confrontés aux mêmes soucis ou presque, que ceux de leurs progénitures.

EVERYTHING SUCKS! est donc une comédie ultra clichés, sans rien de
révolutionnaire en elle, mais les personnages sont attachants, touchants parfois, et l’intrigue est plutôt bien ficelée. La bande-son est excellente et évidemment entièrement 90’s ! De plus, le format court permet aux pros du binge watching que Netflix a su faire de nous, d’avaler d’un trait cette série en à peine plus de trois heures.
Pour les amateurs de coming-of-age movies/séries sympathiques, vous savez ce qu’il vous reste à faire : régalez-vous !

Credit photos (c) Netflix.

Une pensée sur “Everything Sucks! sur Netflix : Back to the 90’s !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Résoudre : *
34 ⁄ 17 =