L’Amie Prodigieuse : la série à ne surtout pas louper arrive sur Canal+

Décidément cette rentrée télévisuelle 2018 aura été un grand cru. Après les excellents Bodyguard, The Cry, et A Discovery of Witches venus d’outre-manche, c’est de l’autre côté des Alpes qu’une autre pépite est née. L’Amie Prodigieuse (L’amica geniale en version originale), du titre du roman à succès d’Elena Ferrante s’apprête à débarquer sur Canal+ le 13 décembre prochain, et c’est à ne surtout pas rater.

l'amie prodigieuse
Margherita Mazzucco (Elena) et Gaia Girace (Lila) dans l’Amie Prodigieuse

Née d’une co-production inédite entre HBO et la RAI, L’Amie Prodigieuse est donc l’adaptation du phénomène littéraire de ces dernières années, la saga napolitaine de la romancière Elena Ferrante. Tout commence avec Elena ‘Lenù’ Grecco, âgée d’une soixantaine d’années et qui apprend (nous n’en dirons pas plus) la « disparition » inquiétante de son amie de toujours Raffaella ‘Lila’ Cerullo. Elena se pose alors devant son ordinateur et décide d’écrire l’histoire de cette amitié hors du commun s’étirant sur presque six décennies. Nous voilà donc plongés dans le Naples des années 50, lorsque les deux amies se rencontrent à l’école maternelle. Elena est une enfant plutôt sage et réservée, qui manque de confiance en soi, tandis que Raffaella a un tempérament de feu. Dans le quartier sordide et dangereux dirigée par la Mafia, les femmes ne sont pas grand chose à cette époque. Un père ne comprend même pas qu’une fille puisse vouloir étudier. Les deux amies vont peu à peu grandir ensemble et tenter d’échapper à un destin qui semble tracé d’office pour elles.

Cette première saison composée de 8 épisodes couvre l’enfance et l’adolescence des deux jeunes filles, en restant parfaitement fidèle au roman d’origine. Un Naples des années 50 reconstitué plus vrai que nature, offre un décor à la fois fascinant et terrifiant à cette saga. Mais la vraie réussite de L’amie Prodigieuse nous vient de son casting. Si les adultes endossent sans aucun problème leurs rôles, la prestation des deux amies crève littéralement l’écran. Retenues après un casting ayant réuni 8000 enfants, Elisa Del Genio (Elena enfant) et Ludovica Nasti (Raffaella enfant) sont à couper le souffle du début à la fin. Il en est de même pour Margherita Mazzucco et Gaia Girace, interprétant Elena et Raffaella devenues adolescentes.

Réalisée par Saverio Costanzo (tiens un homme pour une saga féministe !), cette première saison de L’Amie Prodigieuse est une réussite parfaite sur toute la ligne. La série est d’ores et déjà à classer dans la catégorie des pépites de l’année et pourraient bien crouler sous une avalanche de nominations à venir. Et la diffusion en cours sur HBO aux Etats-Unis (dernier épisode lundi prochain) et la Rai Uno en Italie, a été unanimement saluée par le public et la presse. A tel point que HBO vient d’officialiser ce jour la commande d’une deuxième saison, basée sur le deuxième livre de la saga (qui en compte 4 au total). A noter que le plan initial était bien de réaliser 4 saisons de 8 épisodes, chacune étant basée sur un roman de la saga signée Elena Ferrante.

C’est donc jeudi 13 décembre que l’Amie Prodigieuse arrivera de ce côté-ci des Alpes, sur Canal+. Et on ne peut que vous conseiller de vous plonger dans le Naples de l’après-guerre pour commencer à suivre le début d’une longue amitié (mais pas que !) entre Elena et Rafaella. Vous ne serez pas déçus.

 

Credit photos (c) HBO, Eduardo Castaldo / Fremantle

2 pensées sur “L’Amie Prodigieuse : la série à ne surtout pas louper arrive sur Canal+

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Résoudre : *
17 + 28 =