L’Amie prodigieuse : une saison 3 sublime et passionnante !

La saison 3 de « L’Amie prodigieuse » vient d’achever sa diffusion sur la Rai1, et sans surprise, la suite de la saga basée sur les romans d’Elena Ferrante est toujours aussi passionnante.

Ces huit nouveaux épisodes tirés du troisième roman de la tétralogie « Celle qui fuit et celle qui reste« , nous plongent au coeur des années 70. Les deux amies sont désormais adultes, mais connaissent des destins bien différents. Elena/Lenù connait le succès avec son premier roman, et vit désormais à Florence. Elle va se marier avec Pietro, un brillant universitaire, qui va lui donner deux petites filles. De son côté, Lila est restée à Naples et travaille dans des conditions difficiles dans l’entreprise de charcuterie de Bruno Soccavo. Sa santé physique et mentale en pâtit, mais elle peut compter sur le fidèle Enzo pour prendre soin d’elle et de son fils Gennaro.

Voilà donc pour les grandes lignes de cette nouvelle saison, principalement basée sur le personnage et le destin de Lenù. Lila est en effet bien moins présente, et même totalement absente de certains épisodes. Pour le reste, malgré le retrait de Saverio Costanzo à la réalisation (remplacé par Daniele Luchetti), le fonds et la forme restent inchangés. Si le Naples des années 50 et 60 était magnifiquement reproduits dans les deux premières saisons, il en va de même pour les Florence, Milan, et Naples des seventies. Décors et costumes sont de toute beauté, et révèlent une Italie de l’époque plus vraie que nature. « L’Amie prodigieuse » est certes l’histoire d’amitié entre Lenù et Lila, mais c’est aussi celle de l’Italie. Et la décennie 70 est forte en changements sociétaux, évidemment présents dans les romans d’Elena Ferrante. Il est ici question de politique, d’affrontements entre fascistes et communistes, d’attentats à répétition qui marquèrent la décennie, et bien sûr de la révolution féministe dans un pays roi du patriarcat.

Et cette évolution des moeurs n’épargne pas Lenù. (Spoilers à suivre !). Après avoir retrouvé son amour de toujours, Nino Sarratore, elle fait voler sa famille en éclat, quittant Pietro pour s’envoler vers la France avec Nino. La scène finale de la saison, où Lenù se regarde dans un miroir, nous présente celle qui sera l’interprète de Lenù dans la quatrième et dernière saison à venir. Comme pressenti depuis toujours, il s’agit d’Alba Rohrwacher, la narratrice d’Elena Greco depuis le premier épisode de la série. L’identité de celle qui remplacera Gaia Girace dans la peau de Lila reste pour l’instant inconnue. L’actrice napolitaine Irene Maiorino semble l’hypothèse la plus probable à ce stade, tant la ressemblance physique entre les deux est criante. (fin des spoilers)

Scène finale de la saison 3 : Lenù se regarde dans le miroir, et nous découvrons Alba Rohrwacher, qui remplacera Marguerita Mazzucco dans la saison 4.

En résumé, si comme nous vous êtes tombés sous le charme de la série débutée en 2018, cette nouvelle saison ne vous décevra pas. Tous les personnages des saisons précédentes sont de retour, et Margherita Mazzucco délivre une performance impeccable en femme adulte, bien loin de l’adolescente timide qu’elle était sur la plage d’Ischia. Pour ceux qui n’ont pas eu la possibilité de voir cette nouvelle saison sur la Rai1, il vous faudra attendre la diffusion française sur Canal+. Mais on le répète une dernière fois, l’attente en vaut largement la peine !

« L’Amie prodigieuse« , saison 3 à venir sur Canal+.

Credit photos (c) Fandango, The Apartment, Fremantle, Wildside, Rai Fiction, HBO Entertainment.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Résoudre : *
2 × 11 =