« Qui ment ? » : la série que les fans de Pretty Little Liars vont adorer

A mi-chemin entre « Elite » et « Pretty Little Liars« , Netflix vient de dégainer « Qui ment ?« , sa nouvelle série à suspense pour ados. Rien de révolutionnaire pour le genre, mais terriblement addictif.

Créée par Erica Saleh d’après le roman éponyme de Karen M. McManus, « Qui ment ? » nous emmène en Californie, au lycée de Bayview, le jour de la rentrée. Simon, un lycéen détesté de tous ou presque, s’apprête à révéler les secrets de quatre de ses camarades sur son blog. Mais avant d’avoir mis sa menace à exécution, le lycéen décède brutalement d’une réaction allergique pendant une heure de colle passée avec quatre autres camarades : Nate, Bronwyn, Cooper et Addy. Ces derniers se retrouvent rapidement soupçonnés par la police, lorsque le décès accidentel est requalifié en meurtre. Pour tenter de s’innocenter et découvrir la vérité, le quatuor va alors faire alliance, mais les secrets des uns et des autres en font aussi des coupables potentiels…

Passé le premier épisode qui s’attache à nous présenter les cinq personnages principaux, « Qui ment ? » ne tarde pas à devenir très addictif. Les secrets des quatre lycéens sont distillés au compte-gouttes, et le spectateur ne tarde pas à se demander « qui ment ? » parmi eux. On ne peut s’empêcher de penser à des séries comme « Pretty Little Liars » ou « Elite« , pour le côté mystérieux de l’intrigue, et les rebondissements qui en découlent. De même, la révélation des secrets par l’un des lycéens, rappelle la série mexicaine « Control Z« , également disponible sur Netflix. Il n’y a donc rien de révolutionnaire avec « Qui ment ?« , mais l’ensemble est suffisamment bien ficelé pour assurer un binge-watch quasi garanti des huit épisodes de la saison. Rappelons au passage que le showrunner de la série n’est autre que Dario Madrona, le co-créateur de « Elite« .

Malgré son côté « déjà-vu » et assez classique des séries pour adolescents, « Qui ment ? » parvient à garder une certaine cohérence, évitant comme dans « Pretty Little Liars« , des rebondissements qui frisaient parfois le grand n’importe quoi. La série peut également s’appuyer sur un casting convaincant composé de Annalisa Cochrane (Addy), Marianly Tejada (Bronwyn), Chibuikem Uche (Cooper), Cooper van Grootel (Nate), Mark McKenna (Simon), Jessica McLeod (Janae), et Barrett Camahan (Jake). Et comme tout bon thriller, le final propose un joli cliffhanger qui ouvre toute grande la porte à une deuxième saison.

« Qui ment ?« , saison 1 de 8 épisodes, disponible sur Netflix.

Credit photos (c) Netflix.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Résoudre : *
1 + 24 =