Santa Clarita Diet, saison 3 : c’est toujours un régal !

Santa Clarita Diet est de retour ! Netflix nous convie à la table du régime très particulier de la famille Hammond pour sa troisième saison. Et c’est bien connu, on ne change pas une équipe qui gagne, pas plus qu’une recette réussie.

Santa Clarita Diet
Santa Clarita Diet, saison 3, disponible sur Netflix.

Pour cette troisième saison, les ingrédients qui ont fait le succès de la série sont les mêmes. Un casting impeccable avec une alchimie toujours aussi palpable entre Drew Barrymore et Timothy Olyphant, des dialogues savoureux, et un scénario toujours aussi loufoque qu’imprévisible. Une saison qui débute en parfaite continuité des événements de la précédente. Sheila doit toujours trouver à satisfaire sa faim de chair humaine, et heureusement, les méchants nazis de la saison dernière sont toujours là. Et son époux Joel est plus que jamais de la partie. Ajoutez à cela une bande de bras cassés serbes à la recherche des fameux « chevaliers de Serbie » et l’arc narratif de la saison est au complet. Les jeunes Abby et Eric ne restent évidemment pas sur la touche. Après avoir fait exploser le site d’extraction de gaz de schiste la saison dernière, le FBI s’invite cette saison pour mener l’enquête. Et la romance du style « will they/won’t they » entre les deux jeunes tourtereaux continue de plus belle.

En résumé, cette troisième saison de Santa Clarita Diet est à l’image des deux précédentes. A savoir superbe. C’est toujours aussi drôle et déjanté, porté par un quatuor remarquable (Barrymore, Olyphant, Gisondo et Hewson), auquel il convient d’ajouter les seconds rôles hilarants. Les deux hommes de main serbes (et au QI très bas !) sont à mourir de rire, tout comme Ron (Jonathan Slavin), Tommy (Ethan Suplee) ou encore Jean (Linda Lavin). Et les personnages secondaires des saisons précédentes ne sont pas oubliés. On retrouve ainsi Lisa (la mère d’Eric), le couple d’agents immobiliers emmené par Joel McHale et Maggie Lawson, Gary (Nathan Fillion) ou ce qu’il en reste, ou bien encore Ramona (Ramona Young).

Vous l’aurez compris, si vous avez adhéré à l’humour de la série depuis son début, vous ne serez pas déçus par cette troisième saison, qui s’inscrit dans la continuité des deux précédentes. Et le final en guise de petit cliffhanger, voire même de gros game changer, appelle bien évidemment à une suite, que l’on a hâte de découvrir !

Santa Clarita Diet, saison 3, 10 épisodes de 30 minutes, est disponible sur Netflix depuis le 29 mars.

 

Credit photos (c) Netflix.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Résoudre : *
24 ⁄ 6 =