The Nurse : mini-série danoise sur une infirmière de la mort

Inspirée d’une histoire vraie, la mini-série danoise « The Nurse » revient sur le parcours macabre d’une infirmière de la mort dans un petit hôpital local.

Tout commence en 2012 avec le décès suspect d’un vieil homme à l’hôpital. Décédé d’une overdose de diazépam et de morphine, ces substances ne faisaient pas partie de son traitement. La version officielle, qui conclut au suicide, est fermement réfutée par le frère de la victime. Deux ans plus tard, Pernille, fraîchement diplômée, est embauchée aux services des urgences de l’hôpital. Très vite elle se lie d’amitié avec sa collègue Christina, chargée de lui apprendre les ficelles du métier. Mais le comportement parfois étrange de Christina, ainsi que le nombre élevé de décès durant ses gardes, éveillent peu à peu les soupçons de Pernille.

Créée par Kasper Barfoed, la mini-série en quatre épisodes revient donc sur le parcours d’une infirmière de la mort, qui défraya la chronique au Danemark. L’histoire rappelle celle de « Meurtres sans ordonnance« , avec Eddie Redmayne et Jessica Chastain, sortie sur Netflix en septembre dernier. Fanny Louise Bernth se glisse ici dans la peau de Pernille, une jeune infirmière dévouée à ses patients, tandis que Josephine Park y interprète Christina.

Bâtie comme un thriller sans véritable tension, les épisodes ont le mérite d’installer une atmosphère de plus en plus pesante. La photographie sombre et froide, et les multiples plans sur les couloirs déserts et obscurs de l’hôpital renforcent ce sentiment. Passé le premier épisode plutôt jovial, où les deux collègues deviennent amies, les doutes assaillent Pernille, qui ne peut se résoudre à croire ce qu’elle soupçonne.

Inspiré d’une histoire vraie, le dénouement est (malheureusement) connu d’avance. D’autant que le spectateur sait depuis le début que le décès de 2012 n’a rien d’accidentel. C’est peut-être le seul petit défaut que l’on peut trouver à cette mini-série.

« The Nurse« , mini-série en 4 épisodes, disponible sur Netflix.

Credit photos (c) Netflix.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Résoudre : *
29 − 20 =