The Politician : la satire politicienne très fun à ne pas louper

Elle était attendue de pied ferme, et est arrivée ce vendredi sur Netflix. The Politician, première série pour le compte du géant californien signée Ryan Murphy, inaugure le méga deal signé entre les deux parties. Un contrat de cinq ans évalué à 300 millions de dollars, autant dire que le créateur de Glee, Nip/Tuck ou encore American Horror Story étant attendu au tournant. Et rassurez-vous, le résultat est à la hauteur de ses créations précédentes.

Comme pour les séries Popular ou Glee, Murphy nous entraîne à nouveau dans l’univers des adolescents. The Politician suit Payton (Ben Platt), fils adoptif d’une riche famille de Santa Barbara, et convaincu depuis son plus jeune âge qu’il deviendra un jour Président des Etats-Unis. Mais avant de conquérir le Graal que représente le Bureau Ovale, la première élection à remporter est celle de Président des élèves de son lycée huppé. Et cette course effrénée vers le pouvoir va s’avérer être semée d’embûches…

the politician
The Politician : conquérir son lycée, avant la Maison Blanche…

En situant l’intrigue de sa nouvelle série au coeur d’un lycée, Murphy présente en réalité une satire au vitriol de la vie politique américaine, et de ses prétendants au pouvoir. Un monde où tous les coups sont permis, et où, seuls ceux dont les dents rayent le parquet ont une chance d’y arriver. Et le panier de crabes de cette élection lycéenne n’omet aucun coup bas. Trahison, complots et ambition démesurée sont au rendez-vous. Et pour Payton, cette ambition à un coût : l’absence totale d’émotion. Il ne ressent rien ou presque. Comme le résume parfaitement le générique de la série, il est une création, sorte de machine montée de toutes pièces, destinée à gagner. Sauf que la machine n’en reste pas moins humaine. Car, si la campagne électorale s’apparente en tous points à celles du monde politique adulte, The Politician explore ici celui des adolescents et du monde dans lequel ils évoluent. Problèmes d’identité, place dans la société, ou rapport aux adultes sont autant de thèmes sous-jacents de la série. Et concernant les sujets actuels de société, aucun d’entre-eux n’est délaissé : contrôle des armes à feu, égalité entre les sexes, ou encore suicide adolescent, tous sont abordés d’une manière ou d’une autre, et bien souvent, avec humour.

Car The Politician est une comédie dramatique, mais une comédie avant tout. Bien servis par des dialogues savoureusement caustiques (et à prendre au 2ème voire 3ème degré !), le casting est l’autre force de la série. Ben Platt délivre un sans faute dans la peau de l’adolescent convaincu de son destin et dévoré par l’ambition. Jessica Lange est en roue libre totale dans le rôle hilarant de la grand-mère de Zoey Deutch, et Gwyneth Paltrow impeccable dans celui de la mère adoptive de Payton, adepte du Zen, et qui le préfère à ses deux autres fils totalement idiots. Des personnages très caricaturaux (les deux fils au physique de mannequin à qui il manque un cerveau, ou le boyfriend de Zoey Deutch, dont le QI flirte avec le zéro) auxquels s’ajoutent une pléthore de guest stars : January Jones, Bette Midler, Martina Navratilova, ou encore Dylan McDermott. Et nous n’oublierons pas Lucy Boynton (découverte dans le sublime Sing Street de John Carney), qui offre ici charme et opposition au candidat Payton !

A la fois drôle, touchante et caustique, cette première saison de The Politician est un pur régal. Parfaitement réalisée, cette nouvelle création de Ryan Murphy est difficilement classable dans une seule catégorie, tant les domaines explorés sont vastes. La « patte » du créateur est facilement reconnaissable (notamment avec une forte présence de personnages LGBT) et flirte même à plusieurs reprises avec la comédie musicale (soulignons au passage les superbes interprétations de Ben Platt !) à la manière de Glee. Et cette première saison de se conclure avec un « reboot » ouvrant grand la porte à une deuxième saison, et à une nouvelle bataille électorale.

The Politician, saison 1 de 8 épisodes, disponible sur Netflix depuis le 27 septembre.

 

Credit photos (c) Netflix.

Une pensée sur “The Politician : la satire politicienne très fun à ne pas louper

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Résoudre : *
30 ⁄ 15 =