Un conte parfait : une romcom ultra cliché…et pleine de charme

Netflix a mis en ligne ce vendredi « Un conte parfait« , une mini-série romcom espagnole ultra « cliché » qui va ravir tous les amateurs du genre.

Après « Valeria« , Netflix propose l’adaptation un autre roman d’Elísabet Benavent, sous la forme d’une mini-série en cinq épisodes. D’un côté il y a Margot, une riche héritière, qui le jour de son mariage a préféré s’enfuir. Avec pour conséquence, un ex-futur époux qui est rentré en Italie. Et de l’autre, David, un jeune homme fauché savourant la vie au quotidien, et qui vient de se faire larguer. Deux âmes en peine qui vont se rencontrer, et accepter de s’aider mutuellement à reconquérir leur ex. Mais rien de tel qu’un petit séjour en Grèce pour voir, sans surprise, Eros ou Cupidon venir frapper à la porte de ces deux tourtereaux.

Vous l’aurez compris, on est ici en présence du schéma classique où l’amitié (même naissante) se transforme inexorablement en amour. Et la romcom signée Chloé Wallace enfile les clichés les uns après les autres. Dialogues et situations plus ou moins embarrassantes, rien ne manque à l’appel. Tout est cousu de fil blanc, vu et revu cent fois auparavant, mais pourtant tout fonctionne parfaitement !

Une réussite principalement due au tamdem formé par Ana Castillo (« Plus on est de fous« ) et Álvaro Mel. Ils sont jeunes, beaux, et affichent une alchimie parfaite à l’écran. Ajoutez à cela le décor paradisiaque des îles grecques, et il n’en faut pas plus pour que leur histoire fasse chavirer les plus « fleur bleue » des abonnés Netflix.

Un « conte parfait » jusqu’à la fin…ou presque. En proposant (d’une certaine façon) deux fins alternatives, le scénario brise un peu le charme de tout ce qui a précédé. C’est à peu près le seul reproche que l’on peut adresser à cette romcom. A condition bien sûr, de n’avoir rien contre son côté ultra cliché.

« Un conte parfait« , mini-série disponible sur Netflix.

Credit photos (c) Netflix.

2 pensées sur “Un conte parfait : une romcom ultra cliché…et pleine de charme

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Résoudre : *
16 × 17 =