Control Z : la nouvelle série ado que les ados vont adorer

Les séries ado n’en finissent pas d’arriver sur Netflix les unes après les autres, et Control Z est la dernière nouveauté à débarquer sur la plateforme. En provenance du Mexique, la série créée par Carlos Quintanilla, Adriana Pelusi et Miguel Garcia Moreno possède tous les ingrédients pour se forger une place parmi les fans d’Elite, de Baby ou encore Sex Education.

Au sein d’un lycée huppé, Sofia est une jeune fille solitaire. Après avoir perdu son père et séjourné en hôpital psychiatrique, ses camarades de classe l’ignorent et la considèrent comme une tarée. Brillante, elle passe son temps à observer les moindres faits et gestes de ses camarades. Et lorsque qu’un hacker décide de dévoiler les secrets les plus intimes du groupe d’élèves, elle décide de mener l’enquête afin de le démasquer au plus vite.

Sur le papier, cette série ado ne présente rien de bien original. Les thèmes abordés, le harcèlement, l’homosexualité, le transgenre ou même la maladie mentale trouvent tous leur place dans les séries ado d’aujourd’hui. Mais dès le début, Control Z parvient à captiver en allant droit au but et sans détour. Le format plutôt court, huit épisodes d’une durée de 25 à 40 minutes, permet à la série de garder le rythme sans se perdre dans d’inutiles sous-intrigues. Les personnages sont certes caricaturaux pour certains (on a le lourdingue de service, la reine de beauté, la bitch des couloirs, etc…), mais sont portés par un casting convainquant de jeunes comédien(ne)s. A commencer par Ana Valeria Becerril (Sofia), dont la force tranquille et le côté énigmatique qui l’habite, rendent son personnage très attachant. Certains rajouteront même qu’il est difficile de ne pas tomber sous son charme.

Dans le contenu, Control Z exploite toutes les recettes des séries adolescente. La révélation des secrets entraîne au sein de la classe un véritable règlement de comptes généralisé, ou chacun tente de préserver au mieux son intimité. Sans oublier les inévitables combos que sont sexe, alcool, drogue, et fiesta, Control Z parvient à maintenir le suspense sur l’identité du hacker à la manière d’un petit thriller parfaitement bien maîtrisé.

Avec un côté légèrement superficiel, voire même léger malgré la gravité des sujets abordés, Control Z a toutes les chances de séduire les amateurs du genre. Une première saison convaincante qui devrait facilement trouver son public parmi les abonnés Netflix.

A LIRE AUSSI : Une saison 2 pour Control Z !

Control Z, saison 1 de 8 épisodes, disponible sur Netflix le 22 mai.

Credit photos (c) Netflix.

Une pensée sur “Control Z : la nouvelle série ado que les ados vont adorer

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Résoudre : *
23 − 16 =