La Disparue du Cecil Hotel : un true crime intriguant et passionnant

Après l’excellent Le Traqueur de la nuit, le nouveau docu-série de Netflix reste en Californie avec La Disparue du Cecil Hotel. Retour sur une disparition inquiétante en 2012, dans un « hôtel de la mort » de Los Angeles.

Ce nouveau true crime du géant californien revient sur la disparition d’Elisa Lam, une jeune étudiante canadienne de 21 ans. Après quelques jours passés à sillonner la Californie en solo, la jeune femme arrive à Los Angeles, et pose ses valises au Cecil Hotel. Trois jours après son arrivée, ses parents inquiets de ne plus avoir de nouvelles alertent la police qui se rend immédiatement sur les lieux. Elisa reste introuvable, et les caméras de surveillance suggèrent qu’elle n’a jamais quitté l’hôtel le jour de sa disparition. L’hôtel est inspecté de fond en comble, sans succès. Plus inquiétant est le visionnage d’une autre caméra de surveillance installée dans l’ascenseur. On y découvre Elisa Lam se comporter de manière on ne peut plus étrange. Le mystère s’épaissit, et lorsque la maintenance est appelée pour un problème dans le système d’eau, la fouille d’un réservoir situé sur le toit de l’hôtel va révéler sa macabre découverte : le corps dénudé d’Elisa Lam y flotte à la surface.

Comme toujours, ce docu-série de quatre épisodes s’appuie sur les images d’archives et les témoignages des protagonistes de l’époque : les enquêteurs, les employés de l’hôtel et les cyber-détectives amateurs qui ont épluché minutieusement l’intrigante vidéo des dernières images de la victime en vie. Mais surtout, l’enquête insiste sur ce fameux Cecil Hotel, « personnage » à part entière du mystère. Jadis somptueux, l’hôtel est devenu un repère de toxicos, de prostituées, et de gens peu fréquentables. Surnommé « l’hôtel de la mort » par certains, son histoire est jalonnée de meurtres, suicides et autres événements tragiques. Certains le considèrent même comme hanté, expliquant au passage le comportement étrange de la victime dans l’ascenseur. Après des semaines d’enquête et d’autopsie poussée, la police conclura à une simple noyade par accident, laissant toute une partie du mystère sans réponse.

Les amateurs de true crime mystérieux ne seront pas déçus par ce nouveau docu-série signé Netflix. Parfaitement documentés et montés, les quatre épisodes relatant la fin tragique d’Elisa Lam sont aussi passionnants qu’intriguants.

La Disparue du Cecil Hotel, disponible sur Netflix depuis le 11 février.

Credit photos (c) Netflix.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Résoudre : *
11 × 24 =