The Lie : une descente aux enfers familiale sur Amazon

Avec « Welcome to Blumhouse », la célèbre maison de production spécialisée dans le genre, vient de mettre huit de ses films en exclusivité sur Amazon Prime Video. Parmi eux, The Lie sorti en 2018, qui nous plonge au coeur d’un thriller familial.

En route avec son père en direction d’un camp de danse classique où elle doit passer le weekend, Kayla (Joey King) croise sa meilleure amie à un arrêt d’autobus. Père et fille embarque la jeune fille avec eux, mais quelques kilomètres plus loin, lors d’un arrêt pipi qui s’éternise, le père retrouve sa fille paniquée sur un pont. Elle vient de pousser sa meilleure amie dans le vide. Perdus au milieu de nulle part, rien ne peut incriminer Kayla. Les parents divorcés de la jeune fille sont les seuls à connaitre la terrible vérité, et décident de faire bloc pour lui épargner la prison. Mais comment mentir à la police, au père de la victime, et jusqu’où peut-on aller pour défendre son enfant ?

Peter Sarsgaard
Peter Sarsgaard, le 10 février 2019 à Berlin. (c) Gianfranco Zanin / Cinereflex.com

La réalisatrice Veena Sud a choisi pour son premier long métrage un remake du film allemand Monstres ordinaires, sorti en 2015. Toute l’attention est portée aux personnages, et à l’engrenage infernal dans lequel ils sont plongés. Le rythme haletant du début laisse peu à peu la place à quelque chose de plus lancinant. Et le tout d’aboutir à un twist final que certains auront malheureusement vu venir. Si le scénario peut être qualifié de gentillet en terme de thriller ou d’horreur (on est loin de Get Out ou The Conjuring, autres produits de la maison Blumhouse), le casting est en revanche une réussite totale. Dans le rôle des parents, Peter Sarsgaard (The Looming Tower) et Mireille Enos (The Killing) délivrent une prestation époustouflante. Quant à la jeune Joey King, elle démontre avec brio qu’elle n’est pas seulement la jeune ado amoureuse de The Kissing Booth, en se montrant totalement à l’aise dans le registre dramatique.

Au-delà des décors enneigés et d’une photographie bleutée particulièrement bien soignée, The Lie parvient à maintenir le suspense, pour rendre ce thriller familial suffisamment plaisant en ces jours de confinement.

The Lie (ou Apparence trompeuse), disponible sur Amazon Prime Video.

Credit photos (c) Amazon Prime Video.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Résoudre : *
52 ⁄ 26 =