Deutschland 86 : plongée fascinante au coeur de la guerre froide

Trois ans après Deutschland 83, Deutschland 86 s’apprête à faire son grand retour aux USA, après sa diffusion le mois dernier outre-Rhin. Et si la série d’espionnage made in DDR est un peu différente de la première saison sur le fond, elle n’en reste pas moins tout aussi passionnante.

deutschland 86
Deutschland 86, prochainement sur Canal+

Deutschland 86 reprend donc, comme son titre l’indique, trois ans après les événements qui ont vu l’apprenti espion Martin Rauch échouer et compromettre sa couverture. Exilé dans un orphelinat en Angola, l’espion Est-Allemand enseigne désormais l’allemand. Mais en trois ans, les choses ont également évolué en RDA. Le pays est au bord de la faillite, l’URSS commence à se détacher de ses satellites, et tous les moyens sont bons pour faire rentrer des devises étrangères, afin d’assurer la survie du régime. C’est ainsi que Lenora Rauch (la tante de Martin) se retrouve en Afrique du Sud, tentant de vendre des armes ouest-allemandes à l’armée locale. Un deal qui ne va pas se passer comme prévu, et Lenora n’a plus qu’une solution pour réussir : faire sortir Martin de son exil. Et c’est ainsi que Deutschland 86 va se différencier de la première saison. Cette dernière était principalement axée sur Martin et ses missions d’espionnage pures et dures. Désormais, la série embraye sur ce qui s’apparenterait plus dans sa première moitié à un film d’aventures, voyant les protagonistes passer par l’Afrique du Sud, l’Angola, la Libye, Paris, avant de rentrer à Berlin. Le deal de ventes d’armes tourne à une histoire de barbouzes entre plus offrants, le tout de façon passionnante. Bien sûr, le côté Berlinois n’est pas oublié, et les réunions entre les différents responsables de la Stasi, tous désespérés de trouver comment faire entrer de l’argent dans les caisses de l’Etat, sont d’un comique redoutable.

Bien évidemment, le contexte politique de la guerre froide offre un terreau fertile aux scénaristes. L’affrontement Est-Ouest ou encore l’Apartheid sont au coeur de cette deuxième saison. En 1986, personne ne sait encore que le Mur tombera trois ans plus tard, mais les doutes commencent à s’immiscer dans certains esprits. La RDA et ses valeurs présente certaines fêlures, les voyages à l’Ouest de certains hauts dignitaires du régime leur donnent un aperçu de plus en plus tentant de ce qu’est la vie chez le voisin capitaliste. Et au milieu de ce dédale géopolitique, Deutschland 86 n’oublie pas la petite histoire dans la grande. On retrouve ainsi les personnages secondaires de la première saison, tels Alex (Ludwig Trepte) ou Annette Schneider (Sonya Gerhardt).

Au terme des 10 épisodes qui composent cette saison, Deutschland 86 transforme parfaitement l’essai. Une intrigue et un déroulé un peu différent sur le fond, avec un scénario qui oscille parfaitement entre ce qui se passe à Berlin-Est et les aventures de Martin Rauch à travers l’Afrique et l’Europe. Une saga palpitante de bout en bout. On a désormais hâte de découvrir la suite, puisque Deutschland 89 est déjà en préparation. Souhaitons qu’il ne faille pas encore attendre trois ans pour la dévorer.

Deutschland 86 a été diffusée sur Amazon Prime Video en Allemagne, débutera cette semaine sur Sundance TV aux USA, et prochainement en France sur Canal +.

 

Credit photos (c) UFA Fiction GmbH, Two Oceans Productions (Pty) Limited/Amazon.

2 pensées sur “Deutschland 86 : plongée fascinante au coeur de la guerre froide

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Résoudre : *
23 + 29 =