« Fear Street : 1994 », un slasher fun, plus divertissant que flippant

Premier volet d’une trilogie annoncée, « Fear Street: 1994 » est disponible sur Netflix, et devrait ravir les nostalgiques des films d’horreur des années 80/90… Un slasher pour ados plutôt fun et divertissant.

1994, dans la petite ville de Shadyside, Ohio. Une jeune employée de magasin (interprétée par Maya Hawke, Stranger Things, Once Upon a Time in Hollywood) s’apprête à fermer boutique, lorsqu’un tueur masqué surgi et l’assassine. Le lendemain, ses camarades du lycée ne semblent pas plus affectés que cela. La raison ? Leur ville est le témoin depuis des lustres de tragédies sanglantes à répétition. Un groupe de cinq adolescents découvrent qu’une mystérieuse sorcière serait à l’origine de la malédiction depuis l’année…1666. Bien malgré eux, ils vont alors tenter de remédier au problème pour faire cesser les tueries…

La scène d’ouverture avec Maya Hawke donne le ton avec sa référence marquée à « Scream« . Et la suite sera du même acabit. « Fear Street 1994 » reprend tous les codes et références des films pour ados des années 90. A une différence près, celle du couple principal. Année 2021 oblige, l’idylle présentée est ici lesbienne, entre Deena (Kiana Madeira, l’une des héroïnes de Trinkets) et Sam (Olivia Scott Welch, vue dans Panic et Unbelievable). Pour le reste, rien que du très classique avec des cris et de l’hémoglobine qui gicle à foison. Si l’humour est bien plus présent que les frissons, ce slasher fonctionne pourtant très bien, et se montre efficace jusqu’au bout.

Il laisse surtout entrevoir une suite prometteuse, et sans doute un peu plus flippante. Les dernières images nous embarquent en effet en 1978, pour le deuxième volet qui sera disponible sur Netflix le 9 juillet prochain. Le troisième, baptisé « Fear Street: 1666 » conclura la trilogie une semaine plus tard.

En résumé, les amateurs du genre devraient facilement trouver leur compte avec ce premier volet. Suffit de sortir le popcorn et de savourer (à défaut de véritablement frissonner).

« Fear Street : 1994 », réalisé par Leigh Janiak, disponible sur Netflix.

Credit photos (c) Netflix.

Une pensée sur “« Fear Street : 1994 », un slasher fun, plus divertissant que flippant

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Résoudre : *
24 + 29 =